Visuel page

Présentation

Pour devenir étudiant aux Beaux-Arts de Paris, l’unique voie d’accès est l’examen d’entrée. Celui-ci se déroule une fois par année, au printemps, selon le calendrier fixé par la directrice de l’École. Est admise à concourir toute personne titulaire du baccalauréat ou d’un diplôme équivalent, français ou étranger.

 

Les Beaux-Arts de Paris ne participent pas à la procédure de préadmission « Parcours sup ».
Les candidats à l’admission peuvent se présenter au maximum trois fois à l’entrée à l’École.
Les frais de participation aux épreuves d’admission sont fixés par arrêté ministériel et s’élèvent à 53€ (exonération sur justificatif pour les candidats boursiers).

 

Les candidats de nationalité étrangère sont soumis au régime général de l’admission. Une bonne connaissance de la langue française est recommandée pour intégrer l’École ; le niveau de maîtrise de la langue française sera apprécié par le jury au cours de l’entretien d’admission.

 

Les Beaux-arts de Paris attendent des candidats de pouvoir exprimer la richesse de leur univers de création en train de se construire. Dans le cadre de leur dossier, puis des épreuves écrites de dessin et de culture générale, et enfin à l'occasion de l'entretien, il est attendu que le ou la candidat.e puisse faire valoir -- au-delà des conventions -- son engagement, son originalité et sa pratique artistique sur la base de travaux en cours, de projets de recherche, de références ou de toute autre expression qui permettra au jury d'identifier un esprit singulier.

 

Il existe deux niveaux d’admission :

Pour toute question n'hésitez pas à consulter la FAQ vous pouvez également vous aider du tutoriel Taïga :

Télécharger le tutoriel en pdf

 

L’examen d’entrée comporte pour tous les candidats une épreuve d’admissibilité sur dossier et, en cas d’admissibilité, une épreuve d’admission sur entretien.
Pour les candidats à l’entrée en première année, l’entretien d’admission est assorti d’une épreuve de dessin et d’une épreuve de culture et d’analyse obligatoires. Chaque épreuve est éliminatoire, tout.e candidat.e qui ne se présenterait pas à l’une d’entre elles serait réputé.e démissionnaire.

 

Crédit photo : Jacques Pépion