SD Scénographie d’exposition : histoire et techniques

Enseignants

Thierry Leviez et Yann Rocher

Avec la démultiplication des projets de musées, biennales, foires et autres fondations d’entreprise, le nombre d’expositions inaugurées chaque jour ne cesse d’augmenter. Et avec elles l’amorce d’une réflexion sur ce que pourrait être une histoire et une science de l’exposition, sur le modèle de l’histoire des artistes et des oeuvres. En témoignent à la fois les publications et conférences de plus en plus fréquentes sur le sujet mais aussi l’éclatement de modèles canoniques (la rétrospective et l’exposition à thème pour citer les plus répandus) qui cèdent progressivement du terrain à une grande variété de propositions.

Malgré ce regain d’intérêt pour l’art de l’exposition, l’histoire du display n’est que très partiellement écrite et les documents existants renvoient très souvent aux mêmes références historiques. Dans le même temps, nombreux sont les artistes à s’en être emparée. À la figure du musée, sujet central des vingt dernières années, se substitue, dans une certaine mesure, celle de l’exposition, sans cesse remodelée et dont les grands exemples sont dorénavant rejoués, qu’on pense ici aux reprises des travaux de scénographes comme Lily Reich, Philip Johnson ou Carlo Scarpa.

C’est dans ce contexte que voit le jour un enseignement commun aux Beaux-Arts de Paris et à l’Ecole nationale supérieure d’architecture Paris Malaquais entièrement dédié à l’histoire et à la pratique de la scénographie d’exposition. Il est accompagné d’un cycle de quatre conférences ouvertes au public qui permettront d’évoquer quelques jalons historiques.