Visuel page
Storyboard, le récit esquissé

Storyboard, le récit esquissé

Détail du cours

Aux confins de la bande-dessinée, ce cours consistera à penser le storyboard en tant qu’œuvre autonome, composé de dessins « qui n’ont pas de vérité en soi »1. Au cours des douze séances, nous voyagerons au travers d’ambiances diverses, utilisant des caméras fictives afin de « collecter » des indices pour construire notre récit ; nous découvrirons également de nombreux livres et fanzines gravitant autour des gestes du storyboard.

D’une part, nous réfléchirons au dessin comme objet transitoire, questionnant la légèreté d’une écriture approximative, du premier jet, de la vitesse d’exécution et de la vivacité du trait. Car ce n’est pas forcément la virtuosité qui fait l’intérêt d’un storyboard : les dessins pourront être graphiquement sommaires, « s’accommodant éventuellement d’un graphisme maladroit et inachevé, puisque l’esquisse est par essence, vouée à la reprise et au dépassement »2. Enclin à l’expérimentation, nous intégrerons des notes éparses, des flèches multidirectionnelles, des pictogrammes indicatifs, des images imprimées, etc.

D’autre part, nous explorerons la temporalité fabriquée par nos dessins embryonnaires, racontant des histoires « pleines de commencements sans fin, d’initiations, de pertes »3 dont la lecture pourra permettre toute liberté d’imagination au lecteur. Nous finaliserons chaque storyboard par une dizaine de pages compilées dans une édition collective imprimée à l’école même et dont chaque participant.e se verra, à terme, acquérir un exemplaire.

Ce cours, tout public, est une introduction permettant d’acquérir les bases nécessaires à la participation au niveau « storyboard : le récit auto-édité ». Ce deuxième niveau permet de poursuivre les projets de storyboards entamés durant la première session, cette fois dans une approche éditoriale.

  1. Thierry Groensteen, «Entretien avec Benoît Peeters et François Schuiten, ou l’image au poste de commande», CinémAction hors-série Cinéma et bande dessinée, 1990.
  2. Thierry Groensteen, « Les deux esquisses », Storyboard - le cinéma dessiné, Éditions Yellow Now, 1992.
  3. Ursula Le Guin, « La théorie de la fiction-panier », 1986
 
Crédit photo : Adrien Thibault

Enseignant.e.s

Gaspard Laurent le samedi de 10h à 12h30

Demande de renseignements :

naba@beauxartsparis.fr

infos pratiques

Prochaines dates :

12 septembre au 3 décembre 2022

Niveau :

Tous niveaux

Prérequis :

+ 16 ans

Durée :

12 semaines

Tarifs* :

Prix : plein tarif 510€ / tarif réduit : 330€

Site :

Salle de séminaire, 14 rue Bonaparte, Paris 6e

* Tarifs réduits sur justificatif pour les étudiants -26 ans, les demandeurs d’emploi et boursiers