THE CROWN LETTER - une plateforme participative d'artistes en confinement

Doriane Molay, Per la sua nonna
 

Doriane Molay, diplômée 2019, nous présente un nouveau site The Crown Letter, il s'agit d'un journal hebdomadaire en ligne qui paraît tous les mardis

Objectif : Rendre visible un échange régulier entre plus d’une quarantaine d’artistes femmes en ces temps de confinement. Il s’agit d’élaborer, de partager et d’archiver des contributions de toutes formes, images, textes, films, sons, proposés par des photographes, compositrices, autrices, cinéastes de par le monde.

A découvrir ici :
http://crownproject.art/ 
https://www.facebook.com/crownletter 
https://www.instagram.com/crownproject.art/ 

 

Natacha Nisic, Eternity

Résidence de recherche-création d’Éléonore False

Résidence de recherche-création d’Éléonore False au sein des collections des Beaux-Arts de Paris, 2018-2020

Les recherches d’Éléonore False ont porté sur les fonds de photographies scientifiques du XIXè siècle, particulièrement bien représentées au sein de la collection des Beaux-Arts de Paris : les tirages et plaques de verre photographiques de femmes dites « hystériques » de Charcot, les portraits ovales des modèles-cobayes de Duchenne de Boulogne qui a introduit le tout nouveau procédé électrique de la faradisation pour déclencher artificiellement une palette d’expressions sur les visages humains, ou encore les recherches photographiques sur la décomposition du mouvement d’Albert Londe et de Paul Richer, dans la lignée de celles initiées par Etienne-Jules Marey et Eadweard Muybridge. La richesse de la photographie tient à sa nature plurielle ou évolutive.

D’abord reconnue sous l’angle scientifique, suite à la présentation par Arago de l’invention photographique à l’Académie des sciences en 1839, les collaborations entre médecins et photographes et le travail de scientifiques-photographes ont peu à peu révélé l’intérêt artistique, parfois les partis pris esthétiques, les systèmes et protocoles des projets comme de leur documentation...

 Lire la suite


Les artistes contre le coronavirus

Oeuvre de l'atelier Nathalie Talec :
"Voyage d'atelier, un tableau à 16 mains"
11 mars 2020

Acrylique, pastel et feutre sur papier

Yulong Song, Anna Stellitano, Lizy Hubert, Romane Charlot, Shak Rajib, Félicité Helman, Léonie Porcher, Camille Corréas @shak.rajib.3 @annastellitano @albinpoupart @romane_charlot @camillecorreas @lizyhubert @ateliernathalietalec, #ateliernathalietalec #shak.rajib.3 #annastellitano #albinpoupart #romane_charlot #camillecorreas #lizyhubert

 

Depuis le début de la crise liée au COVID19 les artistes du projet Organoïde ont souhaité contribuer à l’élan de générosité destiné à soutenir l’Institut Pasteur dans son engagement à lutter contre le COVID19.

Cet élan de créativité a produit, face à une situation inédite et pour partie faite d’inconnues, des œuvres singulières susceptibles de changer nos comportements et peut-être dérouter le virus ?

Imaginées par chacun des artistes dans une approche poétique, lyrique, joyeuse ou dramatique, ces œuvres visent à nous faire prendre conscience de nos comportements et révèlent les dérives de notre société. C’est avec une liberté totale et une imagination sans limite que les artistes ont conçu ces œuvres.

L’expression de la générosité de certains artistes va au-delà de leur travail de créateurs et ils ont généreusement et spontanément proposé de vendre leurs œuvres, avec une partie reversée au profit de l’Institut Pasteur. Les sommes récoltées contribueront à soutenir les recherches pour lutter contre la pandémie de SRAS-CoV-2.

En savoir plus


2 diplômés nommés au Grand prix de Peinture de l’Académie des beaux-arts

Guillaume Bresson et Pierre Monestier, diplômés des Beaux-Arts de Paris, figurent parmi les 4 nommés au Grand prix de Peinture de l’Académie des beaux-arts

Créée en 1975 et présidée par Simone Del Duca, correspondante de l’Académie des beaux-arts jusqu’à sa mort en 2004, la Fondation Simone et Cino Del Duca est abritée à l’Institut de France depuis 2005.

Simone Del Duca a confié à l’Institut le soin de poursuivre son œuvre en France et à l’étranger, dans le domaine des arts, des lettres et des sciences par le moyen de subventions, de prix et d’aides attribués chaque année sur proposition des académies.

Le Grand prix artistique, doté de 100 000 euros, est attribué chaque année sur proposition de l’Académie des beaux-arts.

Le nom du lauréat sera communiqué au début du mois de mai, après validation par la Fondation Simone et Cino Del Duca.


Les Beaux-Arts de Paris dans le classement QS 2020

Forte progression des Beaux-Arts de Paris dans le classement QS 2020 (Qs World university ranking by subject), entrée dans les 100 premières écoles d’art mondiales. 

Les Beaux-Arts de Paris font leur entrée dans les 100 premières écoles d’art mondiales.
Ce classement est basé sur la réputation internationales des universités ou des écoles.

Tableau extrait de QS 2020 catégorie « Art & Design »

En savoir plus


Prix 2020 des Amis des Beaux-Arts de Paris

Les Amis des Beaux-Arts lancent la onzième session de leurs prix. 
Ces prix sont réservés aux étudiants de 3e et 5e année.
Seul le prix du Portrait est ouvert à toutes les années d’études.
Nous vous proposons de concourir à ces six prix, dotés chacun d’un montant de 5 000 euros

Le dossier est à envoyer par MAIL a Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour le mercredi 1er juillet 2020.

Dates de dépôt des dossiers des prix des Amis des Beaux-arts de Paris 2020, des étudiants des 3e et 5e années les 25 et 26 juin 2020 au bureau de Isabelle Reyé, Petit Chimay de 9h30 a 12h30 et de 14h à 17h30

Pour les étudiants qui résident en province ou à l’étranger, les dossiers seront a adressé à l’école des Beaux-arts de Paris, 14 rue Bonaparte -75006 Paris à l’attention de Isabelle Reyé avant le 26 juin 2020

  En savoir plus


Bourse 2020-2021

Suite aux annonces du gouvernement, le Crous de Paris ne reçoit plus d'étudiants ou de public en accueil physique.
Néanmoins, nous poursuivons nos activités prioritaires en service réduit à distance : bourses, logement, action sociale, restauration à emporter.

Merci de diffuser largement à vos étudiants cette page de notre site internet qui sera mise à jour au fur et à mesure de l'évolution de la situation et leur indique comment nous contacter en cas de besoin. Nous communiquerons également via les réseaux sociaux.

http://www.crous-paris.fr/actualite/informations-covid19   

La campagne de demande de bourse pour l'année universitaire 2020-2021 se déroule jusqu'au 15 mai ! 

ATTENTION : Au delà de cette date, les dossiers ne seront plus traités en priorité, ce qui peut engendrer un retard de versement de la bourse en septembre

En savoir plus

 


L’exposition Pompéi du Grand Palais chez vous !

L’exposition numérique immersive étant reportée, plusieurs contenus sont à découvrir en avant-première, dont une vingtaine de dessins de Pompéi issus de la collection des Beaux-Arts de Paris et exécutés par des lauréats du prestigieux Prix de Rome. Sur ces immenses feuilles, les relevés montrent l’avancement des fouilles, tandis que les reconstitutions raniment l’activité fourmillante du forum et rendent leurs couleurs bariolées et leurs ors au temple de Vénus ou aux maisons patriciennes.

Une  table interactive au Grand Palais, conçue spécialement pour l’exposition par les équipes des Beaux-Arts de Paris, permettra une navigation entre les artistes et leurs œuvres enrichies de légendes.

En attendant l’ouverture de l’exposition, c’est par ici !

 


Hors les murs - Le Cabaret du Néant

Information Coronavirus :
En raison des mesures sanitaires liées au COVID-19, nous vous informons qu’à partir du dimanche 15 mars 2020 le Château ainsi que le Plateau sont fermés au public jusqu’à nouvel ordre.

Chefs-d’œuvre de la collection des Beaux-Arts de Paris et œuvres contemporaines Une exposition conçue par la nouvelle filière « Métiers de l’exposition » des Beaux-Arts de Paris. La filière « Métiers de l’exposition » est une nouvelle filière professionnalisante, proposée aux étudiants de 3e année des Beaux-Arts de Paris, conçue en partenariat avec le Palais de Tokyo.

frac île-de-france, le château / Parc culturel de Rentilly - Michel Chartier

8 mars – 5 juillet 2020

Jean-Michel Alberola, Ismaïl Bahri, Evgen Bavcar, Hicham Berrada, Christian Boltanski, Xavier Boussiron, Flora Bouteille, Pierre Louis Deseine, Jean Baptiste Désoria, Marcel Duchamp, Albrecht Dürer, Nina Galdino, Matthias Garcia, Jacques-Fabien Gautier d'Agoty, Théodore Géricault, Francisco de Goya, Graham Gussin, Lucien Hervé, Hans Holbein le Jeune, Pierre Huyghe, Claire Isorni, Ann-Veronica Janssens, Christian Lhopital, Marc Lochner, Antoine Marquis, Bernhard Martin, Romain Moncet, Damien Moulierac, Alicia Paz, Benoît Pype, Valentin Ranger, Hugues Reip, Bettina Samson, Pierre-Alexandre Savriacouty, Alain Séchas, Valérie Sonnier, Victor Yudaev, Tereza Zelenková…

 

En référence au célèbre cabaret à thèmes installé à la fin du XIXe siècle à Montmartre et qui déployait son ambiance parodique et funèbre en se jouant avec une ironie sulfureuse de situations macabres, le Frac Île-de-France et la Communauté d’Agglomération de Marne et Gondoire présentent, du 8 mars au 5 juillet 2020 au Château de Rentilly, Le Cabaret du Néant, une exposition conçue par la nouvelle filière « Métiers de l’exposition » des Beaux-Arts de Paris, qui associe des artistes contemporains aux chefs-d’oeuvre de la collection des Beaux-Arts de Paris.

Du tragique au parodique en fonction des évolutions de la société et de ses moeurs, des convictions religieuses comme des découvertes scientifiques, le sujet : « souviens-toi que tu vas mourir » parcourt l’art et la littérature. Depuis les fameuses danses macabres apparues au XVe siècle, il n’a cessé d’interpeler publics et créateurs tout en subissant des transformations profondes. Contemporaine du célèbre cabaret du néant installé en 1892 boulevard de Clichy (Paris 18e) et qui donne son titre à l’exposition, la notion du néant connaît une autre interprétation, une autre vision d’un même abîme, pas moins terrible mais plastiquement inverse ; celle qui, dans le sillage de Mallarmé, conduit à considérer la vie humaine comme « de vaines formes de la matière (...) s’élançant forcément dans le rêve qu’elle sait n’être pas (...) et proclamant, devant le Rien qui est la vérité, ces glorieux mensonges ! ». Le rôle du poète et donc de l’art consisterait ainsi, selon Mallarmé, à tirer l’homme de ce « Rien », comme du fond d’un naufrage, par le jeu suprême de la création. 

 

frac île-de-france, le château
Parc culturel de Rentilly – Michel Chartier
1, rue de l’Étang
77 600 Bussy-Saint-Martin
T +33 (0)1 60 35 46 72
fraciledefrance.com 

 Télécharger le communiqué de presse


Prix Sisley - Karolina Orzelek

Jeudi 5 mars 2020, KAROLINA ORZELEK a remporté la première édition du Prix Sisley Beaux-Arts de Paris pour la Jeune Création.

Promouvoir la jeune création tout en soutenant la place des femmes dans l’art et la société constitue l’engagement de Sisley à travers la création de ce nouveau prix.
Le 5 mars dernier, quatorze femmes d’influence du monde de l’art et de la culture, se sont réunies dans la prestigieuse École, pour élire le premier lauréat de ce prix.

 

 


ANNULÉE - La journée du dessin

 

Nous nous faisions une joie de vous recevoir à l’occasion de cette première journée du Dessin organisée ce samedi 14 mars.

Compte tenu des consignes sanitaires en vigueur, il est difficile de vous recevoir sans limitation et mener à bien toutes les animations prévues.

Nous reportons cet événement à une date ultérieure que nous vous communiquerons prochainement.

 


Camille Benarab-Lopez - lauréate Prix Icart Artistik Rezo

Toutes nos félicitations à Camille Benarab-Lopez (atelier Aurélie Pagès) lauréate du Prix Icart 2020 et à Mathilde Geldhof artiste sélectionnée toutes 2 diplômées des Beaux-Arts de Paris

www.prixicartartistikrezo.com


Les Beaux-Arts de Paris accueillent durant un an le cneai=

 

Le cneai= (Centre National Edition Art Image) est un centre d’art contemporain qui depuis 20 ans invite des artistes émergents ou reconnus en lien avec des questions de société, qui revendique l’expérience du sensible dans tous les domaines de l’activité humaine. Le cneai= accélère les projets des artistes qui développent de nouvelles autonomies économiques et culturelles, des pratiques souvent collaboratives et toujours décloisonnées : éditions, expositions, recherche, résidences, collections, performances…

Le cneai= est accueilli dans l’Atelier Devot par le programme doctoral dirigé par Marie-José Burki. Cette résidence donne lieu à des collaborations avec les étudiants, les professeurs et les chercheurs des Beaux-Arts de Paris et met à disposition sur rendez-vous une collection de livres d’artistes et d’éphéméras.

www.cneai.com

 


Actus urgentes

- Les cours d'été 2020 sont annulés

- Bourse et logement étudiant : constituez votre dossier social étudiant (DSE) avant le 15 mai !

 

En savoir plus