Patricia RIBAULT

Patricia Ribault est Junior Professor en Histoire et Théorie de la Gestaltung au Cluster d’Excellence « Image, Knowledge, Gestaltung » et à l’Institut d’Histoire et Théorie de la Culture de l’Université Humboldt de Berlin. Elle intervient également en master design à l’Ensci-les Ateliers à Paris.

Elle a d’abord étudié les arts appliqués et la céramique à l’École Nationale Supérieure d’Arts Appliquées et des Métiers d’Art de Paris (ENSAAMA), avant de partir en Angleterre, à Venise et en Tunisie apprendre à souffler le verre. Puis elle a repris des études d’esthétique à l’Université de Paris I, achevées en 2009 par la soutenance d’une thèse en Arts et Sciences de l’art intitulée Pour une ontologie du geste. À notre corps défaillant (en cours de traduction en anglais). De 2010 à 2015, elle a été responsable de la recherche à l’École Supérieure d’Art et de Design de Reims. Elle écrit régulièrement pour des catalogues d’exposition, des ouvrages collectifs ou des revues tel The Journal of Modern Craft ou Appareil. Elle a dirigé la publication de deux ouvrages, Faut pas pousser, Design et Végétal (2013) et Les 400 goûts, Cuisine, Design et Geste (2011) et co-dirigé avec Thomas Golsenne un numéro de la revue Techniques et Culture intitulé « Essais de bricologie. Ethnologie de l’art et du design contemporains », paru en 2015. En 2017, elle a co-organisé le colloque Art et Camouflage avec Didier Semin, Patrice Alexandre et Jean-Yves Jouannais, dont les actes devraient paraître fin 2018 aux éditions des Beaux-Arts de Paris.

Ses recherches portent principalement sur le corps, le travail, la technique, les arts, l’industrie et le design.