Clément COGITORE

Département des pratiques artistiques

Né en 1983 à Colmar, Clément Cogitore vit et travaille à Paris. Après des études à l’Ecole supérieure des arts décoratifs de Strasbourg, et au Fresnoy – Studio national des arts contemporains, il développe une pratique à mi-chemin entre art contemporain et cinéma. Mêlant films, vidéos, installations et photographies son travail questionne les modalités de cohabitations des hommes avec leurs images. Il y est le plus souvent question de rituels, de mémoire collective, de figuration du sacre ainsi que d’une certaine idée de la perméabilité des mondes. Clément Cogitore a été récompensé en 2011 par le Grand prix du Salon de Montrouge, puis nommé en 2012 pensionnaire de l’Académie de France à Rome – Villa Medicis. Ses films ont été sélectionnés et récompensés dans de nombreux festivals internationaux (Cannes, Locarno, Los Angeles, San Sebastian…). Son travail a également été expose et projeté dans de nombreux musées et centre d’arts (Palais de Tokyo, Centre Georges Pompidou – Paris, ICA Londres, Museum of Fine Arts, Boston, MoMA New-York…). En 2015 son premier long-métrage Ni le ciel, Ni la terre a été récompensé par le Prix de la Fondation Gan, au Festival de Cannes – Semaine de la critique, salue par la critique et nomine pour le César du meilleur premier film. La même année il reçoit le Prix BAL pour la jeune création. En 2016, il reçoit le Prix Science Po pour l’art contemporain et le 18e Prix de la Fondation d’Entreprise Ricard pour l’art contemporain. En 2018, Clément Cogitore est nomine pour le Prix Marcel Duchamp.

L’atelier se déploiera principalement autour des notions de narration, de montage et de mise en scène/Il se concentrera sur l’image en mouvement mais s’étendra à l’image fixe, au texte, au son, a la performance et plus si besoins et affinités/On y interrogera beaucoup le récit : ses potentialités, ses structures, ses modalités d’apparition et de disparition, de règlements et de dérèglements/On investira la salle de montage comme un vaste, joyeux et dangereux champ de bataille/On ne reculera pas devant les questions d’économie et de production/On accueillera contradictions et inquiétudes/On croira : à la nécessite des accidents, a la faillite des protocoles, aux partages.