Karla Black

Exposition du 20 octobre 2017 au 7 janvier 2018,
Palais des Beaux-Arts

Avec le Festival d’automne à Paris

Karla Black
Forward In Emphasis, 2016 (detail)
Sugar paper, eye shadow, ribbon
266 x 390 cm
Courtesy Galerie Gisela Capitain, Cologne; Galleria Raffaella Cortese, Milan;
Modern Art, London; and David Zwirner, New York/London

 Téléchargez le communiqué de presse
 Téléchargez le dossier de presse

Vernissage-parcours le jeudi 19 octobre à 18h30, 13 quai Malaquais

Après Venise, Londres, Los Angeles et New York, l’artiste écossaise Karla Black présentera aux Beaux-Arts de Paris, à l’occasion de la 46ème édition du Festival d’Automne à Paris, sa première exposition monographique en France. À partir des matériaux simples et des jeux de couleurs qui caractérisent son travail, elle produira une œuvre inédite pour la salle Melpomène du Palais des Beaux-Arts.

 

La programmation de l’automne 2017 est conçue comme un parcours entre deux lieux emblématiques des Beaux-Arts de Paris : la cour vitrée du Palais des études et la salle Melpomène du Palais des Beaux-Arts.
De l’une à l’autre, deux ensembles de sculptures se répondent, représentatifs du travail de deux artistes qu’une génération sépare. Une exposition inédite, dédiée aux œuvres en briques de l’artiste danois Per Kirkeby (1938), occupera l’espace de la cour vitrée, tandis que la salle Melpomène accueille la première exposition en France de l’artiste écossaise Karla Black (1972). 

Karla Black utilise des matériaux de la vie quotidienne tels que papier toilette, coton, savon, cellophane, cosmétiques, ainsi que des matériaux relevant du champ de l’art comme le plâtre ou les pigments colorés. Si son travail fait référence à la peinture et à la sculpture, ses œuvres défient les limites du cadre et la gravité de la matière. Karla Black se libère de la logique du mur déjà remise en cause aux origines de la modernité puis dans de nombreuses pratiques artistiques des années 1970. Elle pense un champ résolument élargi du pictural en référence aux artistes de l’expressionisme abstrait ou de la color field painting américaine.

C’est une recherche subtile sur la lumière, la couleur, la fluidité, l’évanescence des formes. Certaines œuvres relèvent du geste, à la lisière de la performance, et sont de véritables propositions immersives que le spectateur expérimente physiquement et visuellement sans aucun recours à la narration, à la représentation ou à la métaphore. La plupart du temps réalisées in situ, elles prennent en compte leur lieu d’apparition. D’une extrême fragilité, les formes aériennes ou déposées délicatement sur le sol offrent une sensation d’immatérialité.

Les couleurs pâles, allant du vert pistache au rose clair, accrochent la lumière et s’approchent au plus près de la vibration picturale.

Son intervention dans la Salle Malpomène des Beaux-Arts de Paris fait écho à la collection de moulages en plâtre de ce site, tandis que sa proposition au Musée des Archives nationales répond à la dimension décorative des salons rococos de l’hôtel de Soubise.

Une production du Festival d’Automne à Paris, en collaboration avec les Beaux-Arts de Paris et le Musée des Archives nationales. Avec le soutien des galeries Gisela Capitain (Cologne) et David Zwirner (New York/Londres), le soutien de Lafayette Anticipations – Fonds de dotation Famille Moulin, de Fluxus Art projects et de Sylvie Winckler.

Texte de Jean-Marc Prévost pour le Festival d’Automne 2017. 

 

Info pratique

Exposition
Karla Black
du 20 octobre 2017 au 7 janvier 2018
Palais des Beaux-Arts

Ouverture
Palais des Beaux-Arts
du mardi au dimanche de 13h à 19h
13 quai Malaquais

Tarif : 4,00€ 

Accès

Métro
ligne 1: Louvre-Rivoli
ligne 4: Saint-Germain-des-Prés
ligne 7: Pont-Neuf

Bus
ligne 24
ligne 27
ligne 39
ligne 95
Pont du Carrousel – Quai Voltaire

Vélib
station nº6001 et 6002
5, quai Malaquais
2, rue des Beaux-Arts

Autres expositions aux Beaux-Arts :

Per Kirkeby
du 20 octobre au 22 décembre 2017
Cour vitrée du Palais des études

Architecture de l’avant-garde russe
Dessins de la collection Serguei Tchoban
du 20 octobre au 19 janvier 2018
Cabinet des dessins Jean Bonna