Manifesto de Julian Rosefeldt

Expositions du 24 février au 20 avril 2017

Palais des Beaux-Arts, Quai Malaquais
Ouvert du mardi au dimanche, de 13h à 19h

Tarif:

7,50€ plein tarif
4€ tarif réduit


  Téléchargez le dossier de presse

13 films synchronisés avec Cate Blanchett en interprète des manifestes du XXe siècle.

L’artiste allemand Julian Rosefeldt est reconnu internationalement pour ses films méticuleusement chorégraphiés. Inspiré par l’histoire de l’art, le cinéma et la culture populaire, il crée des installations multiécrans complexes dans lesquelles ses personnages se débattent dans l’espace clos d’un «Grand théâtre du monde».

Pour la production de Manifesto, Rosefeldt a collaboré avec l’actrice australienne Cate Blanchett pour donner une nouvelle vie à certains des écrits les plus célèbres et les plus provocateurs des artistes du vingtième siècle.

L’oeuvre présente une série de monologues étonnants que Rosefeldt a créés en assemblant comme dans un collage des extraits de manifestes d’artistes. Manifesto regroupe aussi bien les déclarations des futuristes, des dadaïstes ou des situationnistes que les pensées d’artistes, d’architectes, de danseurs et de cinéastes tels que Sol LeWitt, Yvonne Rainer ou Jim Jarmusch.

Par l’entremise de 13 personnages très différents - dont une enseignante d’école primaire, une présentatrice de journal télévisé, une ouvrière, un clochard…Cate Blanchett scande ces manifestes composites pour mettre à l’épreuve le sens de ces textes historiques dans notre monde contemporain.

Pour écrire Manifesto, Julian Rosefeldt a compilé une cinquantaine de manifestes historiques. Les manuscrits originaux de ces manifestes et les revues qui les ont publiés seront présentés, accompagnés de divers documents historiques (magazines, affiches, films…), dans l’entrée du Palais des Beaux-Arts, en préambule de l’installation.

La traduction française de ces textes sera disponible dans un nouveau numéro de la collection « Ecrits d’artistes » publié pour l’occasion.

Liste des manifestes cités dans les 13 monologues :

Mêche en combustion
PROLOGUE
Karl Marx / Friedrich Engels, Manifesto of the Communist Party (1848)
Tristan Tzara, Dada Manifesto (1918)
Philippe Soupault, Literature and the Rest (1920)

Clochard
SITUATIONNISME
Lucio Fontana, White Manifesto (1946)
John Reed Club of New York, Draft Manifesto (1932)
Constant Nieuwenhuys, Manifesto (1948)
Alexander Rodtschenko, Manifesto of Suprematists and Non-Objective Painters (1919)
Guy Debord, Situationist Manifesto (1960)

Trader
FUTURISME
Filippo Tommaso Marinetti, The Foundation and Manifesto of Futurism (1909)
Giacomo Balla / Umberto Boccioni / Carlo Carrà / Luigi Russolo / Gino Severini, Manifesto of the Futurist Painters (1910)
Guillaume Appollinaire, The Futurist Antitradition (1913)
Dziga Vertov, WE: Variant of a Manifesto (1922)

Oraison funèbre
DADAISME
Tristan Tzara, Dada Manifesto 1918 (1918)
Tristan Tzara, Manifesto of Monsieur Aa the Antiphilosopher (1920)
Francis Picabia, Dada Cannibalistic Manifesto (1920)
Georges Ribemont-Dessaignes, The Pleasures of Dada (1920)
Georges Ribemont-Dessaignes, To the Public (1920)
Paul Éluard, Five Ways to Dada Shortage or two Words of Explanation (1920)
Louis Aragon, Dada Manifesto (1920)
Richard Huelsenbeck, First German Dada Manifesto (1918)

Marionnettiste
SURREALISME / SPATIALISME
André Breton, Manifesto of Surrealism (1924)
André Breton, Second Manifesto of Surrealism (1929)
Lucio Fontana, White Manifesto (1946)

Mère de famille conservatrice
POP ART
Claes Oldenburg, I am for an Art… (1961)

Ouvrier d’une usine d’incineration des déchets
ARCHITECTURE
Bruno Taut, Down with Seriousism! (1920)
Bruno Taut, Daybreak (1921)
Antonio Sant’Elia, Manifesto of Futurist Architecture (1914)
Coop Himmelb(l)au, Architecture Must Blaze (1980)
Robert Venturi, Non-Straightforward Architecture: A Gentle Manifesto (1966)

PDG lors d’une réception privée
VORTICISME / CAVALIER BLEU / EXPRESSIONNISME ABSTRAIT
Wassily Kandinsky / Franz Marc, Preface to the Blue Rider Almanac (1912)
Barnett Newman, The Sublime is Now (1948)
Wyndham Lewis, Manifesto (1914)

Chorégraphe
FLUXUS / MERZ / PERFORMANCE
Yvonne Rainer, No Manifesto (1965)
Emmett Williams, Philip Corner, John Cage, Dick Higgins, Allen Bukoff, Larry Miller, Eric Andersen, Tomas Schmit, Ben Vautier (1963–1978)
George Maciunas, Fluxus Manifesto (1963)
Mierle Laderman Ukeles, Maintenance Art Manifesto (1969)
Kurt Schwitters, The Merz Stage (1919)

Punk tatouée
CREATIONNISME / STRIDENTISME
Manuel Maples Arce, A Strident Prescription (1921)
Vicente Huidobro, We Must Create (1922)
Naum Gabo / Anton Pevzner, The Realistic Manifesto (1920) 

Scientifique
SUPREMATISME / CONSTRUCTIVISME
Naum Gabo / Anton Pevzner, The Realistic Manifesto (1920)
Kasimir Malewitsch, Suprematist Manifesto (1916)
Olga Rozanova, Cubism, Futurism, Suprematism (1917)
Alexander Rodtschenko, Manifesto of Suprematists and Non-Objective Painters (1919)

Présentatrice de journal télévisé et reporter
ART CONCEPTUEL / MINIMALISME
Sol LeWitt, Paragraphs on Conceptual Art (1967)
Sol LeWitt, Sentences on Conceptual Art (1969)
Sturtevant, Shifting Mental Structures (1999)
Sturtevant, Man is Double Man is Copy Man is Clone (2004)
Adrian Piper, Idea, Form, Context (1969)

Enseignante
FILM
Stan Brakhage, Metaphors on Vision (1963)
Jim Jarmusch, Golden Rules of Filmmaking (2002)
Lars von Trier / Thomas Vinterberg, Dogma 95 (1995)
Werner Herzog, Minnesota Declaration (1999)

EPILOGUE
Lebbeus Woods, Manifesto (1993)

Biographie de l’artiste

Julian Rosefeldt est né en 1965 à Munich. Il vit et travaille à Berlin.

Des expositions lui ont été consacrées dans de nombreuses institutions internationales comme la Hamburger Bahnhof à Berlin (2016), la Art Gallery of New South Wales, Sydney (2016), le Kemper Art Museum, St. Louis, MO, USA (2016), le Herzliya Museum of Contemporary Art, Herzliya, IL (2016), la Landesgalerie Linz, Linz (2015), ACMI – Australian Centre for the Moving Image, Melbourne (2015), Taipei Fine Arts Museum, Taipei (2012), le Domus Artium à Salamanque (2010 –2011), le BFI à Londres et la Berlinische Galerie (2010), le Kunstmuseum de Bonn (2009), la Platform China Contemporary Art Institute à Pékin (2007), la Haus der Kunst à Munich (2005), le Kunst-Werke à Berlin (2004), le Hamburger Bahnhof à Berlin (2002).

Manifesto est une commande de l’ACMI – Australian Centre for the Moving Image Melbourne, de l’Art Gallery of New South Wales de Sydney, de la Nationalgalerie – Staatliche Museen zu Berlin et du Sprengel Museum d’Hannovre. L’oeuvre a été coproduite par la Burger Collection de Hong Kong et la Ruhrtriennale. Elle a été réalisée grâce au généreux soutien du Medienboard Berlin-Brandenburg et en coopération avec la Bayerischer Rundfunk.

Autour de l’exposition

Rencontre avec Julian Rosefeldt
vendredi 24 février à 17h, Amphithéâtre des Loges

Conférence : Le futur dans le passé : un siècle de MANifestes
ARTistiques par Viviana Birolli
mercredi 1er mars à 18h, Amphithéâtre des Loges

Conférence: (« Les (in)disciplines du manifeste ») par Viviana Birolli
mercredi 8 mars à 18h, Amphithéâtre des Loges

Vues de l'exposition

Crédit photo Nicolas Brasseur

 

   
   
   
   

Tarif:

7,50€ plein tarif
4€ tarif réduit